Cliquez pour activer le zoom
chargement...
Aucun résultats trouvés
ouvrir la carte
Voir Roadmap Satellite Hybride Terrain Mon emplacement Plein écran Précédent Suivant

Recherche

0 € à 10.000.000 €

Plus d'options de recherche
Nous avons trouvé 0 résultats. Voir les résultats
Résultat de votre recherche

Habitat décent : Le Cameroun enregistre 2 millions de gap de logements

Posté par camsiadmin le mai 28, 2021
0

Dans le but de combler ce déficit et de permettre aux populations à revenus faibles d’avoir la chance de se loger avec décence, des sites de 356 à 600 ha ont été aménagés à Lendi B et Ngombe par Douala V. Mardi 25 mai 2021, le Minhdu y a effectué une visite.

La particularité de la visite de Célestine Ketcha Courtès, Ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Mindhu) mardi 25 mai 2021 sur les sites Ngombe, Lendi B dans l’arrondissement de Douala V tient de ce que ces lieux où seront construits des logements sociaux, sont une initiative de la Societe civile immobiliere Evolution Sarl (Sci) et de la plate-forme Diaspora modèle Cameroun. La plateforme réunit plusieurs Camerounais de la diaspora. Selon le Mindhu, il y a 2 millions de gap de logements, motif pour lequel des initiatives comme celles prises par les opérateurs économiques et la diaspora, sont à saluer et à accompagner. Pour mieux comprendre les contours du projet, l’on apprend que Sci Evolution sarl et la plate-forme Diaspora modèle Cameroun ont initié une campagne dénommée « Un Camerounais, un terrain titré, un logement à l’horizon 2025 » dans le cadre du programme “Billet retour Cameroun”.

Plusieurs rencontres avec la diaspora ont été organisées tant au Cameroun qu’à l’extérieur pour présenter toutes les nouvelles opportunités dans les secteurs du foncier et de l’immobilier au Cameroun. Au terme de la première phase de la campagne, un plaidoyer de la diaspora pour la facilitation des procédures d’obtention des parcelles et des logements en vue d’un retour progressif et massif des fils du pays a été proposé au gouvernement par une vingtaine d’antennes de Diaspora modèle Cameroun. La visite de Mindhu à Sci Evolution sarl et sur le Site de Ngombé dénote de l’adhésion totale du gouvernement Camerounais à ces propositions de la diaspora. C’est dire que le site de Ngombe et les autres sites feront la part belle non seulement aux Camerounais de revenu moyen mais aussi à la diaspora à travers le grand projet de Nouvelle ville dont la première pierre sera bientôt posée.

Au secours du bas peuple

Prenant la parole en présence des autorités administratives et locales de l’arrondissement de Douala V, des élites traditionnelles, des forces de maintien de l’ordre, Célestine Ketcha Courtès, Ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Mindhu) a ainsi apprécié: «c’est une initiative attendue et pertinente. Nous allons prendre le maximum d’informations et nous allons mettre sur la table de qui de droit en disant que nous pensons que ce projet est bon pour les populations de Ngombe. Et si toutes les conditions sont réunies, parce que là où la route passe, le développement suit, une fois qu’il y aura ces logements sociaux, ces logements de moyen standing, ces services de base, centres commerciaux, hôpitaux, le goudron entrera dans Ngombe, à Lendi; je m’engage donc à faciliter les voies d’accès». Et de poursuivre tout sourire: «j’appelle nos fils qui portent cette belle initiative qui fait partie des recommandations du président de la République, au professionnalisme. l’engagement, la loyauté vis-à-vis de leur pays. Nous comptons sur vous pour nous donner le planning de mise en œuvre, le planning d’exécution et autres éléments qui nous permettent d’être forts pour vous accompagner».

Par ailleurs, selon les porteurs du projet, ce qui a déjà été fait à Lendi est l’aménagement d’un site de 356 ha dans les règles de l’art avec la construction des routes de 20, 15, 25 et 12 mètres. Les règles de construction de vie nouvelles ayant été respectées. Une route de 40 mètres a aussi été faite pour accéder à ce site. «Nous avons en plus, entamé l’extension du réseau électrique avec les premières poses des poteaux en béton pour électrifier la zone de Lendi B. Pour le site de 600 ha, nous comptons apporter des éléments plus innovants avec par exemple, l’eau, l’électricité, les lampadaires. Nous voulons que ceux qui achètent les terrains puissent déjà trouver cela en place. C’est le pourquoi de la visite du ministre», explique Caline Ngoulla, manager du projet de logements sociaux à la Sci.

Source : La Nouvelle Expression

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

  • Recherche avancée

    0 € à 10.000.000 €

    Plus d'options de recherche

Comparer les annonces